COMITE INTERNATIONAL / INTERNATIONAL COMMITTEE

See the map - Voir la carte       See all - Voir tout

See the list - Voir la liste
Alphonse Salamin - Switzerland
"Voices of the World" -
Philippe Wandeleer - Switzerland
"Voices of the World" - L'approche centrée sur la personne postule dans un travail psychothérapeutique ou de counselling une relation empreinte d'empathie, d'acceptation et d'authenticité entre les humains, indifféremment de leur culture, appartenance politique ou religieuse, langue. L'approche centrée sur la personne s'intéresse au cadre de référence personnel de chaque personne et évite d'imposer une manière de percer ou de ressentir à l'autre. " Voix du monde" s'engage à aller à la rencontre de l'autre, de rechercher une compréhension interculturelle non-violente entre les individus et des populations d'origine différentes. Elle invite à trouver des solutions qui tiennent compte des besoins très différents sans pour autant s'effacer ou écraser l'autre. Elle soutient le développement personnel de chacun et chacune et la rencontre respectueuse et enrichissante entre différentes personnes".

Fabienne Felix - Switzerland
"Voices of the World" - J'ai participé à un Forum ACP pour la 1ère fois en 2017, en Argentine. Le côté expérientiel du Forum offrant la possibilité de discuter et d'échanger des expériences directement lors des présentations était particulièrement stimulant et m'a beaucoup plu. De plus, le fait que tous les participants résident au même endroit a permis de créer une vraie proximité entre tous et à favoriser les rencontres. Dans cet environnement multiculturel, nos conversations étaient multilingues et quand les mots n'ont pas suffi, les sourires ont fait le reste. Ce fut une aventure très enrichissante que je ne peux que recommander vivement et chaleureusement !
Jean-Marc Randin - Switzerland
"Voices of the World" - Participer à un Forum ACP est une véritable expérience de vie. Expérience de soi et pour soi. Expérience de soi et des autres, de la rencontre avec ces personnes, certaines connues, la plupart inconnues, avec lesquelles nous allons vivre une semaine, dans un milieu relativement confiné. Expérience aussi de soi dans un groupe, où chacun et chacune a le même pouvoir, où les règles s'établissent (ou ne s'établissent pas) ensemble. Expérience, enfin, du groupe en soi, de ce qui sera fait de ce temps passé ensemble, avec ses moments forts, ses moments de frustration, d'impatience, de joie, de tension. Et cette visée, cet idéal – peut-être cette utopie – de la démarche centrée sur la personne de donner à la fois une place et une pleine responsabilité à chacun, faisant l'hypothèse qu'une intention, un climat de respect débouchera non sur le chaos et les infinies luttes de pouvoir dont l'être humain est coutumier, mais sur quelque chose de constructif, ce "quelque chose" étant impossible à imaginer à l'avance, tant la créativité humaine peut prendre de multiples formes. Ce peut être une courte rencontre, au détour d'un couloir, un échange autour d'un repas, un moment intense de groupe de rencontre... ou mille choses encore.